www.classicToulouse.com
ARCHIVES
 

 

Livres/ Les fantômes de Goya
     

 

Une hallucinante descente aux enfers

A priori, curieuse complicité que celle de Jean-Claude Carrière, écrivain, et Milos Forman, réalisateur de cinéma, par deux fois oscarisé. Et pourtant le résultat est là, un livre sulfureux et flamboyant, mariage subtil d’Histoire et de roman.
C’est le jeune et beau Lorenzo qui va être le fil rouge de péripéties franco-espagnoles  nous faisant croiser le Saint Office, Napoléon, les héros de la Révolution Française, les grands d’Espagne et, observateur attentif bien que sourd, un génie de la peinture : Goya. A l’instar d’un Caravage quelques siècles plus tôt, Goya se refuse à peindre en embellissant, pour lui seule la vérité compte, une vérité qu’il va

chercher au plus profond des yeux, des rictus qui se veulent sourires, des attitudes hautaines qui ne sont qu’arrogances.
Pour l’heure, Lorenzo, brillant fer de lance d’une Inquisition qu’il compte bien réinstaller, extrémiste d’une foi chrétienne qu’il imagine en danger, est obligé de s’enfuir d’Espagne et se réfugie en France alors que Napoléon monte sur le trône impérial.
Cachant ses activités ibériques, Lorenzo devient un influent de la Révolution et se révèle un véritable thuriféraire des nouvelles pensées. Il reviendra sous ce costume d’idées en Espagne. Son passé va alors le rattraper.
Incandescent, passionnant, cruel et lyrique à la fois, ce roman est aussi celui de la passion destructrice, celle d’un moine pour sa foi, un moine qui ne saura résister à la chair et qui, d’extrémisme en extrémisme, se consumera lui-même sur le bûcher de ses propres certitudes.

Robert Pénavayre

 


     
     

 

infos
 


« Les fantômes de Goya » de Jean-Claude Carrière et Milos Forman –
Editions PLON –
299 pages – 20€

 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index