www.classicToulouse.com
ARCHIVES
 
 

 

Livres/ Les grands écrivains publiés dans Le Figaro 1836-1941
Bertrand de Saint Vincent
     
 

Plages littéraires

En priorité, qu’attendons-nous d'un journal ? Avant tout, des informations sur le monde, un flot d'information sur le monde politique, économique, le monde comme il va au quotidien, l'actualité, la culture, le social, une actualité brûlante remplaçant rapidement une autre actualité brûlante. Vague après vague. Pour ce flux incessant de "nouvelles", le travail du journaliste est d'aller à la source des événements (les dépêches, les reportages), de les présenter, de les expliquer, de les développer.

 

Traduites dans l'urgence ces "infos" ont besoin d'une langue directe, précise, concise, claire. Le travail d'écriture du journaliste n'est pas ici un vrai travail littéraire. L'efficacité seule est visée. Le journaliste n'est pas un écrivain. Ce que le lecteur gagne en connaissances, il le perd en subtilité, en finesse. Ce qui ne veut pas dire que le journaliste est incapable d'écrire la belle langue mais il faut aller directement à l'essentiel sans recherche subtile. L'actualité n'attend pas. Le Figaro, dont on fêtera dans une quinzaine d'années le deuxième centenaire de son existence a toujours ménagé des plages où l'écriture reprend ses droits sur les thèmes que propose l'actualité. On prend là de la hauteur, notre vision s'élargit, la réflexion remplace la matière brute et compacte des événements.

Bertrand de Saint Vincent, journaliste, écrivain et fin connaisseur de l'histoire du Figaro, a eu l'heureuse initiative de rassembler dans un fort volume de plus de 600 pages, les meilleurs articles d'écrivains publiés dans le quotidien français. La quantité, la diversité des meilleures plumes de notre littérature sont particulièrement impressionnantes. Dans la publication, aucun ostracisme, aucune censure, qu'il soit de gauche ou de droite, tout écrivain sachant écrire participe à l'enrichissement du journal! Evidemment, on y rencontre des Académiciens mais aussi des "outsiders". Alors, on savoure des textes, pas toujours ceux auxquels on pourrait s'attendre, de Théophile Gautier, de Gérard de Nerval, de Barbey d'Aurevilly, en passant par Maupassant, Proust, Zola, Colette, Mauriac, Montherlant, Kessel, Cocteau... Des chroniqueurs de luxe pour des sujets occasionnels ou incongrus, on va de surprise en surprise. Voilà donc une manière originale d'appréhender l'actualité et de se faire, en même temps une nouvelle image de l'écrivain en liberté hors de ses habitudes, hors des chemins balisés qu'il emprunte d'ordinaire. Au total, un ouvrage qui aiguise la curiosité et l'appétit. Une façon de s'écarter des "idées reçues" !

Christian Chauzy

 

infos
 
 

"Les grands écrivains publiés dans Le Figaro 1836-1941", Bertrand de Saint Vincent -
ed. Le Figaro-Acropole
625 pages - 27 €

 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index