www.classicToulouse.com
classic toulouse
ARCHIVES
 
 

 

Livres/ L'Île du Diable – Nicolas Beuglet
     

L’ère stalinienne dans toute son horreur

Nous connaissons aujourd’hui le talent d’écrivain de Nicolas Beuglet et son goût pour nous informer, de manière romancée certes mais formidablement documentée, sur les travers diaboliques du genre humain.

Avec Le Cri il mettait sur la table l’incroyable expérience secrète dévoilée en 1977 devant le Sénat américain sur le thème de l’inconscient collectif. Suivit Complot, non moins ébouriffante révélation sur la manipulation de masse qui entraîna la supériorité du mâle dans notre civilisation. C’est dans cet opus que nous avons laissé, emprisonnée, l’inspectrice Sarah Geringën, ancienne des Forces Spéciales norvégiennes.


O

Nous la retrouvons donc derrière les barreaux. Pas pour longtemps car elle apprend le décès de son père… assassiné au cours d’une mise en scène hallucinante. C’est donc presque tout naturellement que la Police norvégienne va lui confier l’enquête mais flanquée d’un jeune inspecteur le bras dans le plâtre ! Les circonstances de la mort de son père sont telles que Sarah se demande rapidement si celui-ci ne menait pas une double vie. Ses investigations vont rapidement l’amener sur les chemins de l’Histoire, vers l’île de Nazino, en Sibérie occidentale, là où furent déportés en 1933 plus de 6000 russes, petits délinquants ou sans papiers. Raflés quasiment au hasard dans la rue, ils furent jetés sur cette île avec leurs seuls vêtements et un peu de farine. Les trois quarts succombèrent, le quart restant s’étant adonné à des actes de cannibalisme.

C’est sur cette île baptisée à juste titre l’Île du Diable, qu’accostent Sarah et son garde du corps handicapé. Sans aller plus loin, par charité chrétienne, sachez simplement qu’il est question ici de vengeance inscrite dans la mémoire de nos gènes et plus généralement des mécanismes de l’épigénétique. Croyez-moi, à la fin de ce roman glaçant vous ne vous demanderez plus ce que ce terme scientifique signifie.
Un thriller terrifiant !

Robert Pénavayre
Article mis en ligne le 2 octobre 2019

 

infos
 
 

« L’Île du Diable », roman de Nicolas Beuglet – XO Editions – 320 pages – 19,90 €

 

 

 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index