www.classicToulouse.com
ARCHIVES
 
 

 

Festivals/ Toulouse d'Eté 2007 / On m’appelle Zarzuela
     

Quand la zarzuela part à la conquête du Nouveau Monde.
(Photo : Christiane Lopez)

CRITIQUE

Passions espagnoles sous les étoiles

Après le retentissant triomphe de la création toulousaine, en juin dernier au Capitole,  de Dona Francisquita, zarzuela d’Amadeo Vives, il était largement prévisible que la cour de l’Hôtel d’Assézat serait comble  pour le spectacle que le festival Toulouse d’Eté consacrait à ce style lyrique typiquement espagnol.

En fait, cette soirée nous proposait, non pas une zarzuela, mais un panorama du genre, du 17ème siècle au milieu du 19ème. Si Luisa Fernanda se taille la part du lion, nous avons pu également écouter des extraits d’El barberillo de lavapies, La tabernera del puerto et La parranda, entre autres standards de ce répertoire.

Accompagnés au piano par Stéphane Spira, trois interprètes font revivre l’éternelle passion du trio amoureux cher à l’opéra.

C’est alors l’occasion de réentendre un habitué de notre ville, le baryton José Luis Barreto dont le velours du timbre et la romantique allure font merveille dans le genre. Il était aux côtés de la soprano uruguayenne Norma Lopez et du ténor guadeloupéen Mowgly Laps, qui avait en charge, au passage, rien moins que le célébrissime Non puede ser, aria redoutable s’il en est.

Un voyage au cœur de la passion ibérique, dans la cour magnifiquement éclairée de l’un des joyaux de Toulouse, par une superbe nuit d’Eté, ça ne se refuse pas.

Robert Pénavayre

 

 

infos
 

Informations et réservations :

Espace Croix-Baragnon
24, rue Croix-Baragnon
31000 Toulouse

Tél. : 05 62 27 60 71

mél :
toulouse.d.ete@mairie-
toulouse.fr

Site Internet :

www.toulousedete.org

 


 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index