www.classicToulouse.com
ARCHIVES
 

 

Festivals/ Piano Jacobins 2006 / 3ème semaine
     

Stephen Kovacevich, maître incontestable du clavier. (photo : Jillian Edlestein/EMI)


Piano aux jacobins

  D'Elisabeth Leonskaja à Christian Zacharias

La troisième semaine du 27 ème festival convoque quatre artistes de toutes les générations et de toutes les écoles, avec une nette tendance à la latinité. Du jeune brésilien Luiz Gustavo Carvalho au prestigieux vétéran Aldo Ciccolini, la gamme des talents impressionne.

Le 18 septembre, la péninsule ibérique est au rendez-vous toulousain avec la venue de Joaquin Achucarro dans un programme intitulé : « Autour de l'Espagne : Valdemosa et Granada ». Ce descendant de Grieg par un aïeul norvégien est né à Bilbao et a reçu, dans son pays, tous les honneurs dus à un grand artiste. Il a en outre été nommé « Artiste pour la Paix » de l'année 2000 par l'Assemblée Générale de l'UNESCO à Paris. Sa carrière l'amène à jouer dans le monde entier, non seulement la musique espagnole qu'il défend avec conviction, mais tout le répertoire pianistique dont il réalise de nombreux enregistrements. Le programme de son récital toulousain réunit Chopin (les 24 Préludes de l'opus 28), Albéniz (Suite espagnole n° 1, Ibéria 3 ème cahier « El Albaicin »), Debussy (« La puerta del vino » et « La soirée dans Grenade ») et de Falla (« Hommage à Debussy » et « Fantasia Baetica »).

Luiz Gustavo Carvalho, qui partagea le concert carte blanche à Nelson Freire lors du précédent festival, revient le 19 septembre prochain. Agé de 24 ans il a impressionné son prestigieux compatriote qui déclare : « Son jeu reflète ouverture d'esprit, intelligence et sensibilité ». La diversité de ses interventions musicales (récitals, concerts, musique de chambre) et l'éclectisme de son répertoire (de Bach à Piazzolla) sont déjà très appréciés. Le programme particulièrement resserré de son récital oppose Schumann (« Scènes d'enfants », et « Kreisleriana ») et Prokofiev (Suite de Roméo et Juliette).

Un grand maître du clavier donnera, le 21 septembre, l'un des récitals les plus attendus de ce festival. L'Américain Stephen Kovacevich est devenu une référence dans l'interprétation des grands compositeurs du 19 ème siècle. Particulièrement Beethoven dont son enregistrement de l'intégrale des sonates a été unanimement considéré comme une complète réussite. Il débutera justement son récital toulousain par les Bagatelles n° 1, 2, 5 et 6, ainsi que la sonate n°5, de Beethoven. L'emblématique sonate op. 1 d'Alban Berg et la vaste avant dernière sonate D 959 de Schubert complèteront ce programme exigeant.

 


Le grand pianiste Aldo Ciccolini
fête ses quatre-vingts printemps
de musique.
 

La semaine s'achèvera sur un autre grand événement musical : la venue d'Aldo Ciccolini. Agé de quatre-vingts ans, cet artiste incomparable, né à Naples, s'est très tôt immergé dans la culture française à la suite de sa victoire au Concours Long-Thibaud de 1949. Pédagogue actif et passionné, il a toujours défendu avec ardeur la musique française sans exclusive. Il sera donc au cloître des Jacobins le 22 septembre prochain pour un récital consacré à Chopin : Nocturnes n° 1 et 2 op. 62, Tarentelle op. 43, Mazurkas n° 1, 2 et 3 de l'op. 59, Polonaise-fantaisie op. 61 et sonate n° 3 op. 58.

Une riche semaine en perspective !

 

Serge Chauzy

 

 

infos
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index