www.classicToulouse.com
ARCHIVES
 
 

 

Festivals/ Piano Jacobins - 34ème édition- 03 au 30/09/2013
     

ANNONCE

Piano Jacobins, 34ème édition

Septembre marque le début de la saison musicale toulousaine. Il faut plutôt parler des saisons musicales, au pluriel. La Ville rose multiplie en effet l’offre, dans ce domaine, dont la richesse s’accroît d’année en année. Le plus ancien des festivals musicaux récurrents, le premier en France à se consacrer à la gloire du clavier, reste sans conteste Piano Jacobins dont la 34ème saison s’ouvre le mardi 3 septembre prochain. Pour cette nouvelle édition, le festival poursuit son évolution tout en maintenant le cap de ce qui fait sa force et son identité : la coexistence entre le prestige des artistes consacrés et l’ouverture vers la jeune génération. En outre, la diversification des esthétiques, des répertoires, l’imagination au service de nouvelles approches du concert ne cessent de se développer.


Le pianiste argentin Nelson Goerner ouvrira le 34ème festival © Jean-Baptiste Millot

A l’évidence, 2013 verra l’expression d’une nouvelle jeunesse du festival. Du 3 au 30 septembre, les événements musicaux vont se succéder dans des lieux divers. Certes, le vaisseau amiral de la flotte reste le cloître des Jacobins dont la magie ne cesse d’opérer. Mais l’auditorium Saint-Pierre des Cuisines, la Halle aux Grains, la Cité de l’Espace, le musée des Abattoirs, l’Escale de Tournefeuille complèteront l’accueil des manifestations. Vingt-cinq concerts verront défiler les grands pianistes d’aujourd’hui et de demain.L’ouverture de cette édition, était confiée au doyen des pianistes qui devait apparaître ainsi pour la troisième fois consécutive à l’affiche de Piano Jacobins, Menahem Pressler. Un léger problème de santé a conduit ce jeune nonagénaire à annuler sa participation. Il sera remplacé par un autre habitué du festival, le grand pianiste argentin Nelson Goerner.


Le pianiste russe Boris Berezovsky
© David Crook
O

Deux autres grands maîtres habitués, familiers même, de l’événement, Richard Goode et Joaquin Achúcarro, retrouveront le chemin de la Ville rose. Parmi les invités réguliers, on notera également le retour de grands talents comme ceux de Boris Berezovsky, Nino Gvetadze, Llyr Williams, David Fray, Luis Fernando Perez, Jonathan Biss, Romain Descharmes, David Violi ou le jazzman Yaron Herman. L'Institut Cervantès participe en outre aux venues de Joaquin Achúcarro et de Luis Fernando Perez.
Les nouveaux venus, talents émergents, viennent de tous les horizons, de l'Autrichien Ingold Wunder (qui remplacera l’Ouzbèke Bezhod Abduraimov initialmenty prévu) aux Français Jonas Vitaud et Ismaël Margain, en passant par le Californien Kit Armstrong, le Jordanien Karim Saïd, l’Italienne Béatrice Rana, le Bulgare Evgeny Bozhanov.

Le public découvrira également la jazzwomen parisienne Sophia Domancich, le producteur et compositeur londonien Gabriel Prokofiev, ou le jeune Britannique dont s’émeut le monde musical, Benjamin Grosvenor.
A côté des dix-huit récitals qui se dérouleront dans le cloître magnifiquement restauré des Jacobins, l’auditorium Saint-Pierre des Cuisines accueillera la jeune génération dans des programmes hors des sentiers battus, avec des pièces de Félicien David, Charles-Valentin Alkan, ou Déodat de Séverac. Deux concerts gratuits sont prévus, l’un le dimanche 15 septembre à 16 h au Cloître dans le cadre de la journée du patrimoine par Ismaël Margain, l’autre le 28 à 20 h à la Prairie des filtres dans le cadre de La Novela par Gabriel Prokofiev, qui n’est autre que le petit-fils du compositeur russe.

Le jeune prodige britannique Benjamin Grosvenor © York Tillyer

Enfin, le 19 septembre la Halle aux Grains recevra la grande Elisabeth Leonskaja comme soliste du concert symphonique donné par l’Orchestre national du Capitole sous la direction de Tugan Sokhiev et consacré à Johannes Brahms.
Comme chaque année, l’illustration du programme du festival est confiée à un artiste plasticien de renom. Il s’agit cette fois d’André Cervera qui vit et travaille à Sète, dont le style est qualifié par certains d’« expressionnisme latin ».
Rendez-vous est donc pris pour l’ouverture du 34ème festival le mardi 3 septembre à 20 h dans l’espace mythique du cloître des Jacobins.
Précédant le festival lui-même, Piano Jacobins en Chine se fait de plus en plus présent. Cette année, quatre grandes villes reçoivent la visite d’artistes liés au festival. Anne-Marie Mc Dermott, Bertrand Chamayou et Yaron Herman se produiront à Pékin et à Wuhan les 24, 25 et 26 mai, à Shanghai les 26, 27 et 28 mai et Yaron Herman présentera son programme de jazz à Guangzhou le 30 mai. Pour les mélomanes amateurs de voyages…

Serge Chauzy

 

infos
 
Informations sur le
Festival International,
Piano aux Jacobins -
page d'accueil :


www.pianojacobins.com


Le programme général :


www.pianojacobins.com
/programme-festival.html

Réservations par téléphone :

05 61 22 40 05

par Email :

contact@pianojacobins.com


ou sur le site internet :

www.pianojacobins.com
.

 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index