www.classicToulouse.com
ARCHIVES
 
 

 

Festivals/ Piano aux Jacobins 2008 / Dernière semaine
     

ANNONCE

Les dernières rencontres du piano

La dernière semaine de ce 29ème festival Piano aux Jacobins poursuit le double but de confirmation et de découverte des talents dont la diversité constitue la ligne de conduite.


Menahem Pressler, prestigieux chambriste et soliste
 

Le 19 septembre, le cloître reçoit le jeune pianiste russe Alexander Drozdov, né à Moscou en 1979. Formé à l’école de la prestigieuse Académie Musicale Gnessin de Moscou, cet artiste doué et curieux a complété ses études aux USA et à Amsterdam. Lauréat de prix internationaux, il a véritablement débuté sa carrière en 2006. Le programme de son récital associe Schubert (Moments musicaux D 780), Schumann (Fantaisie en ut majeur), Scriabine (Sonate n° 9 « Messe Noire ») et Tchaïkovski (Sonate n° 2 « Grande Sonate »).
C’est au Musée des Abattoirs que Florent Boffard illustre, le 22 septembre, un de ces concerts-tableaux qui associent musique et peinture. Cet élève de la grande Yvonne Loriot fut membre de l’Ensemble InterContemporain de 1988 à 1999.

Il fera dialoguer Messiaen (La Bouscarle, L’Alouette Lulu, Le Courlis Cendré), et Stockhausen (Klavierstück IX) avec une toile d’Emilio Vedova.
Le grand Boris Berezovski, que l’on ne présente plus, jouera le 23 septembre un de ces programmes de musiques russes dont il a le secret : Medtner (Six Contes de Fées), Rachmaninov (4 Préludes op. 23 et 4 Préludes op. 32), Moussorgski/Tchernov (Une Nuit sur le mont Chauve) et la grande fresque de Moussorgski, « Les Tableaux d’une Exposition ».
Un pianiste de légende éclairera la soirée du 24 septembre. Il s’agit du jeune octogénaire Menahem Pressler qui anima pendant plus de cinquante ans le prestigieux Beaux Arts Trio.

Le grand pianiste de Jazz Martial Solal (Photo Marcel Mutsaers)
 

L’univers de la musique de chambre lui doit beaucoup. Il n’en poursuit pas moins une carrière de soliste explorant les répertoires les plus divers. Le programme de son récital toulousain associe Beethoven (Sonate op. 110), Debussy (Les Estampes) et Schubert (Sonate D 959). Vanessa Wagner, issue du Conservatoire de Paris, mène une carrière de premier plan, abordant tous les répertoires du piano, jusqu’à la musique de notre temps, au point d’être la dédicataire de pièces contemporaines de Pascal Dusapin. Le programme de son concert du 25 septembre témoigne de cette curiosité d’artiste : Haydn (Variations en fa mineur), Schubert (Sonate D 664), Rameau (Nouvelles suites de pièces pour clavecin en la, Gavotte variée), Berio (5 Variations) et Rachmaninov (Variations sur un thème de Corelli).

Le concert de clôture du festival, le 26 septembre, revient à un autre grand octogénaire de légende, le pianiste de jazz Martial Solal. Son apport à la musique, à toutes les musiques, reste irremplaçable. Il conclura le festival sur une flamboyante carte blanche jazz.

Serge Chauzy

 

infos
 
Programme détaillé, informations,
réservations :

www.pianojacobins.com

 

 



 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index