www.classicToulouse.com
ARCHIVES
 

 

Festivals/ Piano aux Jacobins 2007 / Ouverture (6 septembre)
     

ANNONCE

Bertrand Chamayou ouvre le festival 2007

La 28ème édition du premier festival français consacré au piano s’ouvre la semaine prochaine. Le Festival International Piano aux Jacobins accueillera les mélomanes du 6 au 28 septembre 2007, pour un ensemble de concerts et de récitals exceptionnels. Comme pour faire mentir le proverbe trop souvent vérifié « Nul n’est prophète en son pays », les organisateurs du festival confient le concert d’ouverture au jeune pianiste toulousain Bertrand Chamayou.



Le jeune et brillant pianiste toulousain Bertrand Chamayou ouvrira le festival

 

Alors que ses études musicales ont commencé dès l’âge de huit ans, il entre peu après au conservatoire de Toulouse d’où il sort à l’âge de quinze ans. Il rejoint alors le Conservatoire de Paris où il travaille dans la classe de Jean-François Heisser. Alors qu’il suit le cycle de perfectionnement du Conservatoire de Paris, il travaille auprès de Maria Curcio, à Londres.
Après avoir été lauréat du Concours International Kraïnev, en Ukraine et du fameux Concours Marguerite Long-Jacques Thibaud, Bertrand Chamayou se lance dans la carrière de concertiste. Il donne alors des récitals ainsi que des concerts avec orchestre et des soirées de musique de chambre avec des partenaires comme Augustin Dumay, Renaud et Gautier Capuçon, le Quatuor Ysaÿe, le Quatuor Ébène, Xavier Phillips, Henri Demarquette.

Il est accueilli dans de nombreuses salles prestigieuses, seul ou accompagné par de grands orchestres et de grands chefs et participe à de nombreux festivals (Piano aux Jacobins, La Roque d'Anthéron, la Folle Journée de Nantes, le Festival de Radio France Montpellier…). En 2006, il est lauréat des Victoires de la musique classique. Puis il enregistre les Douze études d'exécution transcendante de Franz Liszt (chez Sony).
Pour son récital toulousain du 6 septembre prochain, Bertrand Chamayou a prévu un programme très original autour de Felix Mendelssohn. Le Prélude n° 2 en si mineur, le Rondo Capriccioso op. 14, les Trois Etudes op. 104b, les Caprices n° 2 et 3, op. 33, et les Variations sérieuses, op. 54, œuvres originales du compositeur, seront associées à deux transcriptions signées Liszt (« Auf den Flügeln des Gesanges » et Suleika) et Rachmaninov (le Scherzo du « Songe d’une nuit d’été »). Deux œuvres contemporaines sont également au programme : « Wiegenlied », de Helmut Lachenmann et « Auf einem anderen Blatt » de Wolfgang Rihm. Le très romantique « Carnaval » op. 9, de Schumann conclura le concert.


L’invitée surprise

Parmi les concerts les plus attendus de cette édition figure le récital que doit donner le 17 septembre à la Halle-aux Grains le grand pianiste brésilien Nelson Freire. Or, ô surprise, les organisateurs du festival annoncent la transformation de ce récital en un duo de pianos auquel se joint la mythique Martha Argerich, venue, amie de longue date de Nelson Freire.
Née à Buenos Aires, Martha Argerich, qui s’est produit très tôt sur scène, a été considérée comme une enfant prodige.

 


La grande pianiste argentine Martha Argerich se joindra à Nelson Freire pour un récital en duo

Après des études qui l’ont conduite en Europe, elle remporte en 1957, les Premiers Prix des concours de Bolzano et de Genève, puis en 1965 le concours Chopin à Varsovie. Dès lors, sa carrière n'est qu'une succession de triomphes. Depuis quelques années elle ne se produit plus en récital mais affectionne les associations avec orchestre ou avec d’autres artistes pour s’épanouir dans la musique de chambre. Le 17 septembre est donc une date à retenir.

Serge Chauzy

 

infos
 
Programme détaillé, informations,
réservations :

www.pianojacobins.com
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index