www.classicToulouse.com
ARCHIVES
 
 

 

Festivals/ Passe ton Bach d'abord 2016 - 3, 4 et 5 juin 2016
     

ANNONCE

Le printemps de Johann Sebastian Bach

Pour sa 9ème édition, le festival le plus déjanté et le plus créatif qui soit va envahir pacifiquement les rues de la ville rose. Passe ton Bach d’abord ! rassemble depuis sa création les publics les plus divers autour de l’œuvre de celui qui est souvent considéré comme le père de toute la musique occidentale. De toutes les musiques. Le 3 mai dernier, dans ce magnifique réfectoire de l’ensemble conventuel des Jacobins récemment rénové, Michel Brun, directeur musical de l’Ensemble Baroque de Toulouse (EBT), annonçait l’esprit et le contenu de cette nouvelle édition. Elle s’articule cette année autour du thème « Le concerto » et se déroule les 3, 4 et 5 juin.

Ce 3 mai, autour de Michel Brun se trouvent réunis Marie Déqué, déléguée aux musiques de la municipalité et de la métropole, Marie-France Maury, présidente de l’EBT, Marie Bonnabel, conservatrice de l’ensemble conventuel des Jacobins, et Charlie Mivielle, chargé du développement et de la diffusion de l’EBT.
Comme on ne change pas un principe qui fonctionne, les modalités de base de cette grande manifestation restent les mêmes : partager et attirer tous les publics possibles, et surtout ceux qui n’ont jamais osé franchir les portes des salles de concert, dans une farandole de manifestations courtes (de l’ordre d’une demi-heure) hébergées dans une multitude de lieux répartis au centre de la cité. Plus de 80 concerts sont déjà programmés pour ce long week-end de juin. L’idée folle qui consistait à faire vibrer toute la ville sous les accents des musiques du grand Bach représentait en 2008 un défi incertain a priori. Le festival a maintenant conquis l’adhésion de tous et constitue un événement musical majeur.



La présentation du festival. De gauche à droite : Charlie Mivielle (chargé du développement et de la diffusion de l’EBT), Marie-France Maury (Présidente de l'EBT), Michel Brun (Directeur artistqiue de l'EBT), Marie Déqué (déléguée aux musiques de la municipalité et de la métropole) et Marie Bonnabel (conservatrice de l’ensemble conventuel des Jacobins) - Photo Classictoulouse -

Cette année, Passe ton Bach d’abord ! établit un partenariat exceptionnel avec l’ensemble conventuel des Jacobins et son événement annuel « Quoi de neuf sous le palmier des Jacobins ? ». Ainsi trône au milieu du réfectoire jouxtant le cloître le fameux Escalabach. Tous ceux qui ont assisté au précédent festival n’ont pas pu oublier cette étonnante structure de bois en forme d’escalier de 15 mètres de long et de 4 mètres de haut sur laquelle dévale une bille qui, ce faisant, joue la célèbre mélodie « Jésus que ma joie demeure » ! On apprend ainsi qu’un deuxième Escalabach rejoindra le premier. Il permettra aux visiteurs de composer eux-mêmes une mélodie du grand Bach. En outre, la présentation du festival se déroulera, le samedi 4 juin à 14 h, dans la Salle Capitulaire des Jacobins qui recevra ensuite le grand concert du samedi soir. Et le dimanche 5 juin à 16 h un événement sur mesure réunira musiciens, choristes pour une déambulation particulière dans les espaces des Jacobins.

L’esprit de 2016

Après les interventions de Marie Déqué, de Marie Bonnabel et de Marie-France Maury, Michel Brun brosse les grandes lignes de ce que sera le festival 2016. Sa ligne directrice « Le Concerto » est choisie pour ce qu’elle véhicule de partage, de concertation, d’échange, dans une période fragile sur ce plan-là. Bach tient évidemment le premier rôle dans la programmation. Mais il est rejoint par les œuvres de ses contemporains, comme Antonio Vivaldi, acteur incontournable de l’apothéose du concerto, et de ses successeurs, notamment ses fils, dont certains furent plus célèbres en leur temps que leur père.



L'Escalabach installé dans le réfectoire des Jacobins - Photo Classictoulouse -

Et puis, on sait que Passe ton Bach d’abord ! efface les limites, les frontières entre genres musicaux. A cet effet, Michel Brun se fait aider par une personnalité importante de la vie musicale toulousaine, Philippe Pagès. Ce fondateur et animateur pendant 25 ans de la mythique salle Le Bijou est ainsi appelé à tisser des liens transverses entre les musiques actuelles ou autres et celle de Bach. Il faut donc s’attendre à découvrir, aux côtés de présentations fidèles et respectueuses des textes musicaux originaux, quelques pépites savoureuses et transversales.

Les artistes invités

Si les musiciens et les choristes de l’Ensemble Baroque de Toulouse occuperont une grande partie de la programmation, ils invitent de prestigieux collègues français et étrangers. Ainsi, la grande violoncelliste Ophélie Gaillard interviendra à plusieurs reprises : avec l’EBT lors du concert d’ouverture du vendredi soir, mais également comme soliste pour des suites pour violoncelle seul de Bach et de Cassadó.
L’ensemble Elseneur, de Sylvie Moquet, le Trio SR9, composé de trois marimbas, les pianistes Denis Pascal et Laurent Molinès, la claveciniste Yasuko Uyama-Bouvard, l’organiste Michel Bouvard, Odile Edouard et Freddy Eichelberger (violon et orgue), le Quintette de Cuivres Aerïs, l’ensemble Ausonia, et de nombreux autres musiciens de tous horizons apporteront leur pierre à l’édifice.



Etape finale du festival 2015 : le salut à l'issue de l'exécution de la Cantate BWV 78
- Photo Classictoulouse -

Et puis, comme la tradition l’a bien établi, le festival s’achèvera sur la Cantate sans filet du mois par l’Ensemble et le chœur Baroque de Toulouse et les artistes invités du festival, sous la direction Michel Brun. Rappelons que Cantate sans filet relève le défi de jouer l'intégralité des quelques 200 cantates connues de Bach. Commencée en janvier 2007, cette aventure exaltante devrait durer 25 ans. Plus de 1500 personnes chaque année participent à la cantate en clôture du week-end. Ce sera le dimanche 5 juin à 19 h en la Cathédrale St-Etienne et la cantate choisie est la BWV 76, « Die Himmel erzählen die Ehre Gottes » (Les cieux racontent la gloire de Dieu).

En pratique…

Le programme détaillé du festival est disponible sur le site internet de l’Ensemble Baroque de Toulouse : www.passetonbachdabord.com, et au téléphone : 06 28 02 30 62. Les conditions d’accès aux manifestations restent très avantageuses. Outre les spectacles en entrée libre, il n’en coûtera que 6 € par concert payant (gratuit pour les moins de 12 ans), sauf concerts exceptionnels du vendredi 3 juin à 20 h 30 : Plein tarif 25 € - Tarif réduit 20 €, et du samedi 4 juin à 22 h : 15 € - Tarif réduit 12 €.
Pendant le festival, les billets sont en vente au Café Zimmermann, basé au café Côté cour de la librairie Ombres Blanches, qui est également un lieu pour boire un verre, s’informer et assister à des concerts de musiciens amateurs.
Bon Bach à tous !

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 5 mai 2016

 

infos
 

Renseignements et
détails des événements
sur le site internet de l'Ensemble Baroque de Toulouse :


http://www.ensemblebaroque
detoulouse.com/


Téléphone :
06 28 02 30 62

 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index