www.classicToulouse.com
ARCHIVES
 
 

 

Festivals/ Passe ton Bach d'abord 2011 - 11 et 12/06/2011
     

ANNONCE

Bach, une affaire de famille…

Tout Toulouse se souvient avec bonheur du premier festival intitulé malicieusement « Passe ton Bach d’abord ». C’était en juin 2008. Une déferlante musicale avait balayé la ville de ses dizaines de concerts, tous célébrant l’universalité d’un des incontestables génies de l’histoire de la musique occidentale, Johann Sebastian Bach. La pérennité de cet événement musical majeur a fort heureusement été assurée. Les manifestations de 2009 et 2010 n’ont fait qu’amplifier la fascination provoquée par ce phénomène. L’édition 2011 de ce festival hors norme aura lieu les 11 et 12 juin.


L'Ensemble Baroque de Toulouse dans la cour Henri IV pour l'ouverture du festival
"Passe ton Bach d'abord 2010"

A l’évidence, « Passe ton Bach d’abord » s’est fait une place à part dans le riche panorama des activités musicales de la Ville rose. Cette entreprise de communion des publics les plus divers autour d’un compositeur universellement vénéré a d’ores et déjà atteint son but. L’idée folle de faire vibrer toute la ville sous les accents des musiques de Bach-le-Grand représentait en 2008 un défi incertain a priori. Dès la première édition, le pari était gagné. Elle avait révélé la manifestation d’un esprit particulier de convivialité parmi les spectateurs et les musiciens. Elle avait surtout confirmé le fait que la musique dite « classique » n’est pas réservée à une petite élite, mais ouverte à tous.
L’année suivante, la limite des 10 000 entrées était franchie. Les principes de base de cette grande manifestations restent les mêmes : partager et attirer tous les publics possibles, et surtout ceux qui n’ont jamais osé franchir les portes des salles de concert, dans une farandole de manifestations courtes hébergées dans une multitude de lieux répartis au centre de la cité.

La claveciniste Céline Frisch invitée prestigieuse de l'édition 2011
 

La quatrième édition de ce « festival sérieux qui ne se prend pas au sérieux » est annoncée par son organisateur en chef Michel Brun, directeur de l’Ensemble Baroque de Toulouse. Une centaine de concerts ou évènements divers, se déroulant dans 25 lieux différents, patrimoniaux ou insolites, prestigieux ou inattendus, seront offerts par l’Ensemble Baroque de Toulouse et ses invités issus de toutes les tendances musicales possibles. Comme plusieurs concerts ont lieu en même temps dans des lieux différents, chacun d’entre eux est présenté une fois le samedi, une deuxième fois le dimanche.Comme l’année dernière et les deux années précédentes, les concerts proposés seront soit gratuits, soit offerts à 5 € avec la possibilité d’acheter un pass global à 25 €.

Les programmes proposés seront interprétés aussi bien par des musiciens de premier plan spécialistes de musique baroque, que par des artistes d’autres pratiques musicales : jazz, tango, salsa… Les lieux investis seront répartis dans la ville de manière à provoquer l’itinérance des spectateurs, incités ainsi à redécouvrir leur ville et ses sites les plus secrets ou les plus insolites. La présentation au public et à la presse, le 30 mai dernier, de la nouvelle édition du festival est d’ailleurs l’occasion pour Michel Brun de susciter la découverte d’un lieu magnifique appelé Hôtel Dubarry et situé sur le site du Lycée Saint-Sernin.

La famille, les amis…

Cette année le thème du festival est résumé par son titre explicite « Bach, la famille, les amis… »
Comme l’indique Michel Brun : « La famille tout d’abord, sous tous ses aspects : en premier lieu cette longue lignée de musiciens, ininterrompue pendant près de 200 ans dont Johann Sebastian est incontestablement en même temps l’héritier et l’apothéose. Ensuite la famille au sens plus quotidien du mot, ces vingt enfants (comme toujours à l’époque, beaucoup mourront en bas âge) dont plusieurs deviendront musiciens de talent, sans compter la famille de passage. À eux tous, ils empliront la maisonnée de brouhaha et de musique.


L'ensemble de cuivres anciens de Toulouse "Les Sacqueboutiers" lors d'un précédent festival "Passe ton Bach d'abord" (Photo Classictoulouse)

Les amis ensuite, ceux sur lesquels Bach pourra s’appuyer dans les moments difficiles tel le fidèle commerçant Bose, mais surtout ceux qui lui inspireront une amitié musicale, ses collègues que jamais il ne jalousera : le brillant Telemann, parrain de son fils Carl Philipp Emanuel, ou Zelenka qu’il admirait tant. Il les fera recopier et jouer par ses élèves et ses fils tout au long de leur apprentissage. Seront présents également dans cette longue cohorte les aînés auprès de qui il aura cherché conseils et protection : Buxtehude ou Reinken. Que ce soit par les compositeurs qui seront joués (huit Bach différents !), par les interprètes conviés à participer (au travers notamment des Concerts des Familles) ou par le public qui se verra proposer un Pass famille ou groupe d’amis, ce sont bien ces deux mots magnifiques et si importants pour Johann Sebastian Bach qui seront au cœur de cette édition du festival : la famille, les amis… »

 
Les grands moments

Parmi les musiciens invités, « Passe ton Bach d’abord » recevra notamment la grande claveciniste Céline Frisch qui jouera les grands précurseurs de Bach. L’ensemble de cuivres anciens « Les Sacqueboutiers » sera également de nouveau au rendez-vous dans un programme intitulé « Bach et les nombres ». Le pianiste Laurent Molinès, le Chœur de Chambre « Quinte et Sens », le quintette de cuivres de l’Aragon « Pirena Brass », le guitariste Sébastien Linarès participeront à la fête, ainsi que des ensembles inattendus, mais ardemment souhaités comme l’« Atelier Commando Nougaro » ou le « Havana Sound » qui donneront de Bach un autre visage, et à sa musique d'autres couleurs.

Bien entendu, l’« Ensemble Baroque de Toulouse » et son chœur seront largement sollicités pour visiter Bach avant Bach, la musique du grand Zelenka, qualifié de « Bach de Bohème », de Telemann ou des fils du cantor de Leipzig. En outre le grand musicologue Marc Vignal évoquera les fils de Bach.
Enfin, le visuel de cette édition rompt avec la couleur jaune canari des précédentes et adopte le rouge et blanc d’un arbre généalogique symbolique de la grande dynastie des Bach.
Rendez-vous le samedi 11 juin à 15 h dans la cour Henry IV du Capitole pour les trois coups symboliques de ce « Passe ton Bach d’abord » 2011.

Serge Chauzy

 

infos
 

Renseignements et
détails des événements
sur le site internet de
l'Ensemble Baroque de Toulouse :


www.ensemble
baroquedetoulouse.com/

 
 
 
Les saisons musicales
lyrique et
chorégraphique
toulousaines
 
2010-2011
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
2011-2012
 
 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index