www.classicToulouse.com
ARCHIVES
 
 

 

Festivals/ Passe ton Bach 2009 - 06 et 07/06/2009
     

ANNONCE

Bach : la session de rattrapage

Tout Toulouse se souvient avec bonheur du mini-festival de juin 2008 intitulé : « Passe ton Bach d’abord ». Une déferlante musicale avait balayé la ville de ses dizaines de concerts, tous célébrant l’universalité d’un des incontestables génies de l’histoire de l’occident, Johann Sebastian Bach. Que ceux qui ont manqué cette manifestation se rassurent. Ils auront cette année une session de rattrapage.


L'Ensemble Baroque de Toulouse à l'ouverture du festival "Passe ton Bach d'abord 2008"

Le 14 mai dernier, Michel Brun, directeur artistique de l’Ensemble Baroque de Toulouse et de « Passe ton Bach d’abord » présentait à la presse le contenu de l’édition 2009 qui se déroulera les 6 et 7 juin dans toute la ville. Les nouvelles manifestations, au nombre de 70 environ, envahiront plus de 25 lieux divers, choisis soit pour leur adéquation avec la musique jouée, soit au contraire en fonction de leur incongruité !
Petit rappel. La première édition 2008 de « Passe ton Bach d’abord » avait donné lieu à plus de 9000 entrées sur tout le week-end. Elle avait révélé la manifestation d’un esprit particulier de convivialité parmi les spectateurs et les musiciens. Elle avait surtout confirmé le fait que la musique dite « classique » n’est pas réservée à une petite élite, mais ouverte à tous.
Comme l’année dernière, les concerts proposés seront de courte durée (de l’ordre d’une demi-heure), soit gratuits, soit offerts à 5 € avec la possibilité d’acheter un pass global à 25 €. Les programmes proposés seront interprétés aussi bien par des musiciens de premier plan spécialistes de musique baroque, que par des artistes d’autres pratiques musicales : jazz, tango, steel band, accordéon et tuba, chœurs…


Michel Brun et un peitit choeur d'enfants lors du concert final du festival
"Passe ton Bach d'abord 2008"

Les lieux investis seront de tous ordres, répartis dans la ville de manière à provoquer l’itinérance des spectateurs, incités ainsi à redécouvrir la ville. Une importante découverte devrait être celle de la cale du radoub, où l’Ensemble Baroque de Toulouse présentera, sur l’eau bien entendu, la Water Music de Haendel. La fin du week-end sera célébrée par un pot général offert dans la cour de la cathédrale Saint-Etienne à la suite de la présentation de la dernière des « Cantates sans filets » de la saison, la cantate BWV 137, de Bach.
Cette année le thème du festival établit une joute pacifique entre ces deux géants de la composition que sont Bach et Haendel. Plusieurs concerts mettront en scène la confrontation entre les deux génies. Une confrontation que les spectateurs seront appelés à arbitrer de leurs votes…
Une sorte de QG du festival sera installé dans les locaux du Centre Méridional de l’Architecture et de la Ville, sis au 5, rue Saint-Pantaléon. Il sera rebaptisé « Café Zimmermann », du nom de cet établissement fameux situé rue Sainte-Catherine à Leipzig, et qui accueillait au XVIIIe siècle les concerts donnés chaque semaine par les musiciens du Collegium Musicum. Cet ensemble, fondé par Georg Philipp Telemann, et dirigé par Johann Sebastian Bach entre 1729 et 1739, donnait à entendre à un public de mélomanes éclairés des cantates profanes et de la musique instrumentale. Voici qui incarnera un beau symbole de cette manifestation récurrente qui devrait donc durer encore au moins un quart de siècle...!

Serge Chauzy

 

infos
 

Renseignements et
détails des événements
sur le site internet de
l'Ensemble Baroque de Toulouse :


www.ensemble
baroquedetoulouse.com/

 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index