www.classicToulouse.com
ARCHIVES
 
 

 

Disques/CD / Verismo - Renée Fleming
     

Erreur de répertoire

Renée Fleming est une cantatrice d’une musicalité quasi absolue. Ses interprétations straussiennes sont là pour en témoigner, qu’il s’agisse de Capriccio ou encore du Chevalier à la Rose, il est difficile aujourd’hui de lui opposer qui que ce soit. Toutes ses immenses qualités de phrasé,  tout son art sublime de la demi–teinte, son  souffle long et généreux, tout cela et bien d’autres choses en ont fait une cantatrice d’exception… dans un  répertoire donné.

 

DECCA vient de lui proposer un album consacré aux compositeurs italiens qui chevauchèrent les 19ème et 20ème siècles : Puccini, Zandonaï, Mascagni, Leoncavallo, Giordano, Catalani et Cilea, ces compositeurs classés, comme l’indique le titre de l’album, comme véristes.
Derrière cette appellation sur laquelle un jour il faudra bien réfléchir tout de même, se trouve une volonté finalement affichée de faire une place dominante à un concept associant naturalisme et réalisme, un concept excluant quasiment toute démonstration purement virtuose.

Attention, cela ne veut pas dire que ce répertoire est dédié à quelques « hurleurs » sanglotants. Loin s’en faut. Par contre, les  voix requises sont larges, homogènes, projetant le medium avec autorité, s’amplifiant dans l’aigu, parées d’harmoniques capables  de faire entendre à elles seules les mille tourments dont les librettistes ont affligé toutes ces héroïnes, de Mimi à Manon, de Liu à Magda, etc. Et là, force est de reconnaître que Renée Fleming doit rendre les armes. Clairement,  elle est totalement étrangère à ce répertoire. Et ce n’est pas d’avoir appelé Jonas Kaufmann pour lui donner la réplique dans La Rondine qui va arranger les choses, ce dernier ne s’y révélant pas  sous son meilleur jour…
Seul intérêt de cet album : la rareté des airs et scènes enregistrés. Je pense ici plus particulièrement à Iris et Lodoletta de Mascagni, La Bohème et Zazà de Leoncavallo. Des découvertes qui méritaient une autre interprète pour leur sortie de l’oubli.
La direction de Marco Armiliato à la tête du Chœur et de l’Orchestre Symphonique de Milan Giuseppe Verdi, est quant à elle, irréprochable.

Robert Pénavayre

 

Infos
 


« Renée Fleming – Verismo » – Réf : DECCA n° 478 1533 –
Enregistré en 2008 –
Prix Fnac : 17,99 €-


 

 
 
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index