www.classicToulouse.com
ARCHIVES
 
 
 

 

Concerts/ Musique en Dialogue aux Carmélites - Duende y misterio
16 juin 2019
     

ANNONCE

L’ouverture de la troisième saison des
Carmélites en Dialogue

La nouvelle série de concerts de musique de chambre qui a vu le jour à Toulouse en 2017 investit de nouveau la somptueuse et intime Chapelle des Carmélites. Cette initiative de Catherine Kauffmann-Saint-Martin, soutenue par la Mairie de Toulouse et la Métropole, anime la vie musicale de la ville rose et un grand lieu du patrimoine citadin, essentiellement au cours de la saison estivale. Le dimanche 16 juin marque l’ouverture de cette troisième saison.

Le concept original de cette série consiste toujours à marier lettres et notes en un dialogue parfaitement en situation dans ce lieu magique. L’allusion à Francis Poulenc et à son Dialogues des Carmélites résonne ici comme un clin d’œil. Cette initiative résulte de la volonté de la Mairie et de la Métropole d’animer les grands lieux du patrimoine toulousain. La Chapelle des Carmélites en est le symbole idéal pour faire dialoguer la musique de chambre avec des textes littéraires, poétiques, philosophiques ou historiques.



La pianiste Carmen Martinez-Pierret

Duende y Misterio, du flamengo au tango

Ce 16 juin prochain, la pianiste espagnole Carmen Martinez-Pierret et la violoncelliste française Emmanuelle Bertrand seront rejointes par la récitante Solange Bazely autour d’un débat fructueux sur les échanges entre Espagne et Argentine. Le compositeur et pianiste Thierry Huillet caractérise avec talent et passion ce riche dialogue : « Des immensités austères et pures de la péninsule ibérique aux grands espaces argentins, ce voyage musical exalte des sensations et des sentiments sans compromis. Sonorités tendues, âpres parfois, toujours profondément humaines, rythmes puissants, souvent heurtés, viscéraux. Jeux d’ombre et de lumière au contraste exacerbé. Musiques de la tierra y del cielo, racines ancrées dans la mémoire des peuples hispaniques, le regard dans le feu du soleil andalou ou porteño. »
Dans des allers-retours intenses, la pianiste et la violoncelliste explorent un double répertoire ou cohabitent des musiques de Gaspar Cassado, Manuel de Falla, Alberto Ginastera, Astor Piazzolla… Elles dialoguent avec des textes de Federico Garcia Lorca, Gustavo A. Becquer, Leopoldo Marechal, Jorge L. Borges, Horacio Ferrer.



La violoncelliste Emmanuelle Bertrand - Photo François Sechet -

La pianiste espagnole Carmen Martinez-Pierret, remarquée pour sa sensibilité ainsi que pour sa capacité naturelle à révéler la face cachée de la musique, est qualifiée par Le Figaro de « pianiste qui bouscule les habitudes ». Elle s’intéresse à d’autres formes d’expressions artistiques et aime aborder des répertoires rares. Son goût pour la musique contemporaine lui permet de créer des œuvres dont elle est dédicataire ; elle n’en demeure pas moins attentive au patrimoine classique et romantique. Carmen se produit en récital sur les grandes scènes en Espagne et à l’étranger. Passionnée de musique de chambre elle partage la scène avec artistes solistes ou ensembles renommés.
La violoncelliste Emmanuelle Bertrand, révélée au grand public par une Victoire de la Musique en 2002, a été élue Artiste de l’année 2011 par le magazine Diapason et les auditeurs de France Musique (Diapason d’Or de l’année pour son disque Le violoncelle parle). En 2017 l’Académie des Beaux-Arts lui décerne le prestigieux Prix d’Interprétation Simone et Cino Del Duca. Dédicataire d’œuvres de Nicolas Bacri, Édith Canat de Chizy, Pascal Amoyel, Bernard Cavanna ou Thierry Escaich, elle a également donné en 1ère mondiale Chanson pour Pierre Boulez de Luciano Berio.



La récitante Solange Bazely - Photo Daniel Marc -

Quant à la récitante, Solange Bazely, elle a travaillé pour un festival de jazz, au service culturel de la ville de Nanterre et collabore à de nombreux projets (Cité de la Musique, Salle Pleyel, livret CDs pour Universal...). De 1997 à 2004, elle est agent de musiciens argentins, entre autres Juan José Mosalini, Sandra Rumolino, pour des concerts organisés dans le monde entier puis participe au lancement du premier site internet spécialisé sur les musiques argentines. Depuis 2006, elle donne régulièrement des conférences, une façon de transmettre sa passion... Depuis 2015, elle se produit à la Cave-Poésie, à l’Institut Cervantès, dans les librairies Ombres Blanches et L’autre Rive, au Café des Savoirs, au Musée des Augustins…
C’est donc un valeureux trio féminin qui conduira l’auditoire dans les méandres des sortilèges hispano-argentins…
Soutenu par l’Institut Cervantès de Toulouse, ce concert sera suivi d’une dégustation offerte par le Château Flouquet, INVICTUS (Saint-Emilion, 33) et La Ferme aux Téoulets (Merville, 31).

Serge Chauzy
Article mis en ligne le 7 juin 2019

 

infos
 
 
Toutes les informations sur le site internet

www.musiquendialogue.org
 

 

copyright © 2007
www.classictoulouse.com
- tous droits réservés -
infos légales

 

 

 

entretiens - festivals - concerts - danse - opéra - disques - dvd - partenaires - contacts - liens - index